Le blog : conseils & idées de pros

Tous les articles étiquetés : Écrire, c’est facile !

Apprendre à mieux rédiger : cinq avantages spectaculaires

Non, bien écrire n’est pas un donBien rédiger

Tout le monde ne s’appelle pas Marcel Proust, Gabriel Garcia Marquez ou Paul Auster. Mais être capable de communiquer de manière claire à l’écrit n’est pas un don accordé à une poignée d’écrivains de génie.

Au contraire, rédiger est une compétence qui peut s’acquérir à tout âge, sans exiger d’efforts surhumains…  Il est même plutôt facile de faire des progrès spectaculaires pour écrire des mails, des notes, des rapports, des courriers qui atteindront leurs objectifs.

1/ Écrire permet de mieux penser

Pour rédiger, il faut tester des idées, ordonner ses pensées, les organiser en phrases, trouver les mots justes. Au cours de ce processus, notre cerveau crée des millions de connexions. Vous allez enrichir, compléter, élargir votre vision du sujet sur lequel vous écrivez. Des études ont montré que les gens qui rédigent sont meilleurs dans l’analyse des problèmes et plus créatifs dans la recherche de solutions.

2/ Écrire bien permet de se distinguer

“Vous n’aurez pas deux fois l’occasion de laisser une première impression”… Or, les mots sont souvent la première impression que vous laissez à un employeur, à un prospect, à un investisseur, etc. Les mots vous représentent, ils sont votre voix à l’écrit. Si votre email est lourdingue, compliqué ou bourré de fautes le destinataire ne dépassera pas la troisième ligne et vous classera dans la catégorie “à fuir”. Au contraire, si vos mails sont clairs, direct, avec un ton professionnel mais pas glacial… vos chances d’obtenir une réponse grimpent en flèche.   

3/ Écrire bien est un compétence-clé recherchée

La communication écrite est une des “compétences transversales” qui séduisent les recruteurs. Exemples tirés d’offres d’emploi:

Fortes compétences en communication, tant à l’oral qu’à l’écrit (Anglais, Français)

Excellentes habiletés en communication orale et écrite

Fortes aptitudes en rédaction et en présentation Excellent communicateur

4/ Écrire permet de valoriser votre expertise

Rédigez des articles dans votre domaine de compétences et proposez leur publication sur des sites ou des blogs professionnels. Vous allez gagner de la notoriété et des contacts. Bref, une réputation qui vous sera précieuse. Pour passer au niveau supérieur, réunissez vos articles et publier un ebook… Un livre est la meilleure des cartes de visite.

5/ Bien rédiger est indispensable pour maîtriser les réseaux sociaux

Facebook et Twitter sont aussi des réseaux sociaux professionnels, comme Linkedin ou Viadeo. Bien rédiger permet de capter l’attention au milieu de flux des contenus, de diffuser vos idées, de  créer un réseau. Même si les images sont importantes, elles ne sont rien sans vos mots.

Passez à la vitesse supérieure

Alors si vous voulez maitriser les techniques des professionnels de l’écriture,  « La méthode facile pour écrire comme un pro » est pour vous ! Les secrets des journalistes et des créatifs sont simples à appliquer, mais personne ne vous les avait jamais appris…

Sept moyens infaillibles pour vous faire détester grâce à vos e-mails

"Apu, the Workaholic" photo Herval / Flickr CC Licence

Tous les e-mails (surtout professionnels) ne peuvent pas être drôles et intéressants. Mais dans le flux des courriels professionnels que nous sommes tous plus ou moins obligés de lire tous les jours, certains mails donnent envie de les supprimer direct, voire de supprimer leur auteur… Si vous voulez vraiment passer pour un crétin ou un nul, appliquez ces conseils repérés en quelques années, sur des milliers de mails.

1/ Ne précisez pas l’objet

Si vous n’écrivez rien dans la ligne Objet (ou Sujet), votre correspondant perdra un temps précieux à traiter votre courriel. Vous pouvez aussi rédiger un Objet bien crétin genre “coucou” !

2/ Envoyez un fichier sans message

Sans explication, ni même de bonjour… Vous obligerez ainsi votre correspondant à ouvrir la pièce jointe pour comprendre ce que vous lui voulez.

3/ Envoyez des fichiers trop lourds

Une présentation ou une photo de plusieurs mégas ou même plusieurs dizaines  ralentira la messagerie de votre correspondant (et même lui bloquera, avec un peu de chance)

4/ Choisissez un papier à lettres fantaisie

Coucher de soleil dans les Caraïbes ou un champ de lavande en Provence, avec des caractères mauves et jaunes : excellent moyen pour abîmer les yeux de vos correspondants tout en leur donnant la nausée.

5/ Relayez des chaînes de mails

Pour trouver un organe neuf à la petite Sue-Ellen, pour porter chance à votre entourage, pour alerter l’opinion publique sur un complot mondial, vous relayez des mails à tous vos contacts.

6/ Abusez du Copie Conforme (CC)

Ça ne coûte rien! Mettez en copie l’ensemble des salariés de la boîte!  Vous pouvez aussi abuser du « Répondre à tous »… pour être bien certain de polluer les boîtes de réception de vos correspondants.

7/ Ne vous relisez pas

Envoyez vos courriels tels quels, bourrés de fautes d’orthographe et de phrases mal construites, ainsi personne ne comprendra ce que vous avez voulu dire, encore moins quelle réponse vous attendez…

en bonus :

Distribuez les adresses e-mails de vos contacts

Quand vous envoyez un e-mail collectif  (ou groupé),  ne masquez pas les adresses des destinataires. Après tout, la confidentialité n’est pas votre problème… alors n’utilisez pas le champ CCi (copie invisible) qui permet que les adresses ne soient pas visibles.

Photo : “Apu, the Workaholic”  Herval / Flickr CC Licence

5 trucs pour rédiger une note qui sera lue (et appréciée)

Destinée à un ministre ou à vos collègues de bureau, la note est le document interne le plus courant pour informer, pour proposer ou pour organiser. Attention, une note véhicule toujours l’image de son signataire.

Alors, comment rédiger une note précise et claire ?

Lire la suite…

“Ce livre dévoile les techniques des pros avec humour”

Voici le commentaire d’une lectrice publié sur le site d’Amazon:

Lire la suite…

Ecrire comme un pro dans le magazine “Elle”

Le  plus célèbre des magazines féminins  consacre une pleine page au livre “La méthode facile pour écrire comme un pro” sous la plume de la journaliste Marta de Tena.

Lire la suite…

“Ce livre m’a aidé à clarifier certaines idées, certaines techniques”

Voici le commentaire d’un internaute, publié sur le blog de Marie-Françoise Colombani, du magazine Elle.

Lire la suite…

Bien rédiger: un atout professionnel, selon le Journal du Net

Le Journal du Net cite à plusieurs reprises La méthode facile pour écrire comme un pro dans un dossier très fouillé consacré aux techniques rédactionnelles.

“Savoir rédiger fait partie de ces compétences professionnelles communes à bon nombre de métiers, tous secteurs confondus. Pour être lu et compris par ses collègues, ses clients ou sa hiérarchie, une écriture adaptée se révèle donc un atout indéniable”, souligne le Journal du Net.  “Oubliez les fioritures et contentez-vous de ce qui est utile au lecteur. Votre message n’aura alors que plus d’impact”, conseille l’auteur du dossier.

Lire la suite…

Sur le blog de Marie-Françoise Colombani: “Vous écrivez?”

“Vous écrivez?”  C’est le titre du post que Marie-Françoise Colombani,  l’une des grandes plumes du magazine Elle consacre à “La méthode facile pour écrire comme un pro” sur son blog!

“Son bouquin fourmille de trucs  et de techniques pour écrire sans stresser, trouver du vocabulaire, attirer l’attention du lecteur à venir et lui donner envie de finir le texte (ce qui est semble un minimum mais pas tant que ça finalement)”. C’est elle qui le dit et ça fait plaisir d’être reconnu par une professionnelle d’un tel calibre…

Lire la suite…

Les cinq règles de George Orwell

georgeorwellBBC

L’écrivain britannique George Orwell a énoncé cinq règles pour une écriture efficace dans un bouquin publié en 1946 :  Politics and the English Language, qui à ma connaissance n’a pas été traduit en français.  Les conseils de l’auteur du livre de science-fiction 1984 s’appliquent toujours en 2009, à l’heure des blogs et des médias sociaux. Ecrire dans la langue de Shakespeare au crépuscule de l’Empire britannique ressemble à rédiger dans la langue française du XXIe siècle… pour être compris par ses lecteurs.  Thank you, George !

Je vous les livre ces règles d’écriture dans une traduction personnelle :

  1. N’utilisez jamais une métaphore, une comparaison ou toute autre figure de style que vous avez l’habitude de voir imprimée.
  2. N’écrivez jamais un mot long si un mot court fait l’affaire.
  3. S’il est possible de supprimer un  mot, supprimez-le.
  4. N’utilisez jamais la forme passive si vous pouvez utiliser la forme active.
  5. N’employez jamais un terme scientifique, un mot de jargon ou un vocable étranger si vous connaissez son équivalent dans la langue de tous les jours.

Et comme les trois mousquetaires étaient quatre,  George Orwell a ajouté une sixième règle :

6. Désobéissez  à ces règles avant d’écrire quoi que ce soit de barbare.

Pour en savoir plus : l’original des règles en anglais et l’article de Wikipedia sur George Orwell.